Allamanda pourpre / cryptostegie


Cryptostegia grandiflora


Synonymes : Nerium grandiflorum.


Autre nom vernaculaire : Antilles………Liane à caoutchouc.

Famille : les Asclépiadacées

Origine et description de l’Allamanda pourpre :
Plante sarmenteuse, l’Allamanda pourpre est née dans les Mascareignes ( ressemble un peux a l'allamanda jaune ), forme avec le temps un petit tronc, surmonté d’une touffe étalée d’un feuillage vert foncé et brillant. Ses fleurs ressemblent à celles de l’Allamanda mais sont plus petites et franchement lilas. On l’utilise pour habiller tonnelles et grillage, mais aussi isolée et menée sur une tige. Se méfier du latex vénéneux.



La multiplication de l’Allamanda pourpre:
La multiplication de l’Allamanda pourpre se fait par bouturage de tête.

La floraison de l’Allamanda pourpre:
L’Allamanda pourpre fleurit toute l’année.

Le climat, le sol et exposition de l’Allamanda pourpre :
L’Allamanda est une plante rustique qui s’adapte à toutes les conditions de climats et de sols (elle supporte le bord de mer) avec une préférence pour la sécheresse ; exposition au plein soleil.

La taille de l’Allamanda pourpre:
Elle permet de maîtriser sa pousse désordonnée.

La fertilisation de l’Allamanda pourpre:
De 30 à 60 g/m² de 12-12-17 tous les 2 mois.

Les risques pour l’Allamanda pourpre:
Peu sensible.

Comment cultiver l’Allamanda pourpre:
La culture en bac de l’Allamanda pourpre, est possible pendant la première année mais ne présente pas d’intérêt particulier.
Share on Google Plus

About beaux proverbes

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment