Mussaenda

Mussuaenda philippica


Mussaenda erythrophylla
Synonymes : Mussaenda arcuata, Mussaenda landia, Mussaenda philippica

Famille : les Rubiacées

Origine, et présentation du Mussaenda:
Le mussaenda a été accueilli aux Antilles et cet arbuste venu d’Afrique de l’Ouest rencontre un vif succès. Des inflorescences remarquables recouvrent un feuillage vert clair, dense et velouté. Pour l’espèce type cultivée depuis longtemps, les petites fleurs jaunes de 2 cm comportent un sépale beaucoup plus développé-plus de 10 cm de long- en forme d’étendard rouge sang. Il en est de même pour une variété plus petite au sépale jaunâtre. Plus récemment, sont apparus de nouveaux cultivars dont la floraison  est plus spectaculaire car tous les sépales sont géants. La variété ‘Rosea’ est rose vif.
‘Queen Sirikit’ est saumon, bordée d’un liseré rouge ; plus lumineuse elle est aussi plus fragile. Mussaenda Philippica ‘Aurorae’ est blanc. Enfin, encore peu répandue, la variété « rouge vif double » qui possède de nombreux sépales. Malheureusement, elle est la plus capricieuse, plus fragile et extrêmement difficile à multiplier. Ces arbustes sont appréciés tout autant seuls que regroupés en massifs ou en haies de 2 à 3 m, tout en sachant qu’ils sont dégarnis à la base et perdent leur feuillage pendant le carême en zone sèche.
Deux espèces de mussaenda sont indigènes des Mascareignes :
Mussuaenda arcuata (lingue café) et Mussaenda landia (quinquina pays). Les floraisons de ces deux espèces sont moins remarquables que celle de Mussaenda erythrophylla, en revanche ces plantes présentent de nombreuses vertus médicinales.

Comment multiplie-t-on le Mussaenda:
La multiplication du mussaenda est facile par bouturage de rameaux ligneux et semi-ligneux pour les variétés roses et rouges simples, plus aléatoire pour la blanche et le rouge double. Il est préférable de faire les boutures lorsque l’arbuste  est en repos végétatif, pendant le carême.

Quand fleurit le Mussaenda :
Le mussaenda fleurit presque toute l’année avec une période de repos en saison sèche.

Quel type de climat pour le Mussaenda:
Les mussaendas se plaisent en climats humides ou modérés.

Quel type de sol est adapté pour le Mussaenda:
Le mussaenda exige un sol riche, profond et léger, retenant bien l’humidité. Il apprécie le plein soleil ou une ombre légère, à l’abri du vent.

Quand et pourquoi tailler le Mussaenda :
Procéder à la taille du mussaenda permet de limiter sa croissance, d’obtenir des plantes épaisses et de rajeunir un pied fatigué. Des tailles sévères sont possibles.

Comment fertiliser le Mussaenda :
12-12-17, suivant sch. de fertilsation n°6.

Quels sont les risques pour le Mussaenda:
Les ennemis du mussaenda sont : les chenilles et les pucerons.

Comment cultiver le Mussaenda :
La culture en bac du mussaenda est possible mais peu durable, car les mussaendas demandent beaucoup d’entretien. Choisir de grands bacs, une terre de très bonne qualité et pratiquer un arrosage régulier et une fertilisation à 2g/l de 10-10-20 tous les 15 jours.

Où planter le Mussaenda :
-Europe : le mussaenda, plante d’intérieur qui demande une température de 18 à 25°C, toute l’année, ainsi q’une lumière vive.


Share on Google Plus

About beaux proverbes

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment