Palmier multipliant

Palmier multipliant

Chrysalidocarpus lutescens

Synonymes : areca lutescens, hyophorbe commersoniana, hyophorbe indica

Origine, Description
Le palmier multipliant propose une touffe impressionnante, venu des îles de Madagascar, la Réunion, les Comores et la Tanzanie. Une dizaine de troncs de 12cm de large, unis à la base, portent de longues feuilles arquées (2 m), d’un vert brillant. Selon les conditions de culture, les jeunes rejets sont suffisamment hauts et fournis afin de masquer les troncs principaux. Ailleurs, les troncs sont dégagés et les rejets de la base ne mesurent que 50 cm. Au soleil, les graines et les pétioles des feuilles prennent la couleur jaune d’or. La circonférence de la touffe qui est de 2m à la base atteint parfois une dizaine de mètres au sommet. Le palmier multipliant peut être planté en isolement en groupes tous les 3 à 5 m ; ou en haie opaque tous les 1 à 1,50 m.


Sa multiplication
Le sol autour d’un pied est souvent jonché de graines ayant germé spontanément, il est difficile de récupérer les jeunes plants, d’où la plantation du palmier multipliant en semis.  

Sa floraison
Les inflorescences sont portées sur le tronc.

Sa fructification
Les graines ovales et jaune d’or du palmier multipliant mesurent moins de 2 cm.

Son climat
Le palmier multipliant préfère les lieux humides, mais résiste aussi à des conditions plus sèches. Sa pluviométrie idéale doit être supérieure à 1500 mm/an, et au minimum de 500 mm. Il s’épanouit dans tous les sols bien pourvus en eau ; se plaît en plein soleil mais tolère l’ombre, et les pétioles y sont moins jaunes.

Sa fertilisation
12-12-17 ; suivant schéma de fertilisation n°4

Les risques
Peu sensible en pleine terre, Le palmier multipliant peut subir des attaques sévères de cochenilles lorsqu’il est cultivé en bac.

Sa culture en bac
Son élégance et sa résistance sont particulièrement appréciées lorsqu’il est cultivé en bac. Le palmier multipliant demande des rempotages fréquents et des arrosages réguliers.
Sa plantation en bac peut être placée en intérieur, même climatisé, dans un endroit lumineux, ou sur une terrasse à l’abri du soleil direct. Exposées en plein soleil et au vent, les feuilles jaunissent et sa croissance est ralentie. 

Europe
Le palmier multipliant doit être cultivé à l’intérieur dans une pièce chaude en ayant un taux d’humidité élevé. Ce palmier est possible de le placer en extérieur de juin à septembre. Les plus jeunes pieds ont besoin d’une température minimale de 5 à 10° C tandis que les plus âgés déjà acclimatés, résistent à des températures plus froides d’environ -3° C.

Le palmier multipliant

Share on Google Plus

About beaux proverbes

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment